THEATRE

Durée : 1h30
 

Mireille Laplanche a 16 ans. Elle aime lire de la philosophie, s’enfiler des crottins de chavignol, écrire des lettres inévitablement sans réponse à son père qui ignore son existence. Depuis trois ans, sur Facebook, elle est élue Boudin d’Or de son lycée de Bourg-en-Bresse, titre insultant qu’elle a décidé de porter haut, parce qu’elle en a eu marre de pleurer. Mais cette année, Ô déconvenue, elle est seulement Boudin de Bronze ! Plutôt que d’y voir une blessure pour son orgueil de moche-qui-s’assume, elle part à la rencontre d’Hakima et Astrid, respectivement Boudin d’Argent et Boudin d’Or. Les trois jeunes filles s’aperçoivent qu’elles ont une nécessité commune : se trouver, le 14 juillet, à la Garden-Party de l’Elysée. C’est à vélo qu’elles décident de rejoindre Paris, en vendant du boudin, sous la responsabilité du grand frère d’Hakima, vétéran de guerre en fauteuil roulant. Commence alors pour la fine équipe un road-trip déjanté, jalonné de rencontres insensées, d’imprévus festifs et d’émotions aussi fortes que leurs courbatures. Un voyage qui fera d’elles de véritables petites reines.

Questionnant l’importance sociale démesurée de l’apparence physique avec acuité, Les petites reines est un pied de nez au cynisme, une invitation à libérer les corps et les esprits, entravés par les préjugés.

 

“Doté d’un souffle d’optimisme contagieux, voici un road-trip dopé à l’insolence de l’adolescence.”

LE PARISIEN

SÉANCE SCOLAIRE
01/02/2019 à 9h30

©Cindy Doutres